POLITIQUE SÉCURITÉ

Depuis de nombreuses années, CCB a la volonté d’améliorer la sécurité et le bien-être au travail de ses collaborateurs et des prestataires extérieurs appelés à travailler sur ses sites, bien au-delà du simple respect des exigences réglementaires.

Ces dernières années, des outils spécifiques ont été mis en place afin de tendre vers le 0 accident, outils qui portent maintenant tous leurs fruits grâce à l’implication de l’ensemble du personnel.

Ces démarches portent sur l’engagement concret de la Direction et de la hiérarchie, l’accueil et la sensibilisation de chaque membre du personnel, sa formation, l’organisation des interventions sur les équipements, la recherche et l’analyse des dysfonctionnements, l’observation des situations de travail et l’implication de l’encadrement et des collaborateurs internes comme ceux de nos partenaires extérieurs.

Cette amélioration peut être illustrée par l’évolution du taux de fréquence des accidents de travail avec arrêt du personnel qui est passé de 20 à moins de 4 au cours des cinq dernières années (valeurs sur 12 mois glissants), ou encore l’atteinte du record de plus de 1000 jours sans accident avec arrêt pour le site complet de la cimenterie de Gaurain.

POLITIQUE SÉCURITÉ

LA CHARTE «CARRIERE ET TRANSPORT» PORTE SES FRUITS

Dans le cadre de la sécurité routière, CCB en collaboration avec la fédération de l’industrie extractive (FEDIEX) et l’union professionnelle du transport et de la logistique (UPTR), a signé la charte « carrières et transport » qui vise à maximiser les bonnes pratiques au sein du secteur. L’objectif est de réduire au maximum les nuisances dues à l’activité : propreté de la benne, bâchage des camions, répartition de la charge dans les camions…

PREMIERE AIRE DE STATIONNEMENT
POUR REGLAGE DES RETROVISEURS EN WALLONIE

Afin de favoriser au maximum la sécurité, CCB a mis en place sur son site Chaussée de Bruxelles, une aire destinée au réglage des rétroviseurs afin de réduire au maximum l’angle mort, inévitable, lorsqu’un véhicule se déporte. CCB a considéré qu’il était important et nécessaire de mettre en place ce dispositif qui permettra peut-être d’éviter certains accidents, trop souvent mortels, entre un poids lourd et d’autres usagers de la route plus faibles.